× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

IZUNOME, UNE ATTITUDE ÉQUILIBRÉE

Shojō, Daijō et Izunome

Ces trois mots japonais n'ont pas d'équivalent en français. Shojō est vertical et représente l'énergie du feu. Daijō est horizontal et représenter l'énergie de l'eau. Izunome est l'équilibre, la parfaite combinaison des deux.

Dans la famille la fonction Shojō est comme celle du père dont l'autorité est juste mais sévère. La mère douce et aimante est Daijō. L'enfant a besoin des deux sans trop de déséquilibre pour se développer harmonieusement.

Religions

En matière de religion le Christianisme est Daijō. Il s'est répandu à travers le monde et prône l'amour des uns envers les autres, une activité horizontale.

Le Bouddhisme par contre est Shojō en ce qu'il reste en groupes spécifiques et qu'il met en avant la méditation en vue de la sagesse et de la réalisation personnelle. Cette activité verticale a tendance à isoler ses pratiquants.

Jorei (ou Johrei) est une activité Daijō car elle met en avant l'aide que l'on apporte aux autres. Elle a néanmoins une dimension Shojō car elle élève le niveau spirituel des pratiquants en les éveillant à la présence du monde spirituel, en les reliant à Dieu.

Orient et Occident

Ainsi l'Orient, la culture japonaise en l'occurrence, serait plutôt Shojō avec un fort sens de la hiérarchie, du culte des ancêtres et de la spiritualité. Ici, en Occident, nous sommes plutôt libertaires, émotionnels et attachés à l'amour au sein du couple.

Diamétralement opposés, l'un comme l'autre sont déséquilibrés. Avec le temps et les échanges d'idées l'un emprunte à l'autre et vice-versa jusqu'à se rejoindre dans une civilisation plus homogène et équilibrée.

Évolution

Dans un mouvement religieux les membres âgés auront tendance à être rigides, dogmatiques, à s'accrocher aux traditions et à rejeter les idées nouvelles tandis que les jeunes auront des pensées révolutionnaires et rejetteront tout ce qui est ancien.

Ces attitudes extrêmes favorisent les conflits, à moins que chacun n'adopte une attitude plus équilibrée.

C'est cette recherche d'équilibre qui rend le mouvement Shinkenko Kyokaï particulièrement sain et agréable. Il n'y a pas de dogmatisme rigide. Il ne cherche pas à retenir ceux qui souhaitent le quitter. Il ne demande pas d'abandonner sa religion... Et il s'efforce de s'adapter à son époque.

Bien entendu il y a un cadre : les enseignements de Meihu-sama, les réunions d'études et les cérémonies de reconnaissance.

La croix équilibrée

Izunome, la croix équilibrée Izunome, la croix équilibrée

Le symbole, le logo, de Shinkenko Kyokaï, s'appelle aussi Izunome, «La croix équilibrée».

La barre verticale représente Shojō et l'horizontale Daijō.

Le point central symbolise l'attitude équilibrée entre les extrêmes de Shojō et Daijō.

Le logo de Shinkenko Kyokaï s'appelle aussi Izunome. Il symbolise l'attitude équilibrée que l'on doit avoir en toutes choses.

Les cinq lobes évoquent les cinq continents. Ils symbolisent la vocation Daijō de Shinkenko Kyokaï d'harmoniser les pensées occidentales et orientales.

Le logo de l'autre mouvement Jorei issu de la femme de Meishu-sama, Sekai Kyūsei Kyō (SKK) ou Church of World Messianity (COWM) porte le même nom. Le graphisme est un peu différent.

L'usage de la croix en tant que symbole religieux remonte bien des siècles avant le Christ et a une valeur universelle.

Alain Delange 03/2019